La star américaine condamnée après avoir porté des coups sur son ancienne compagne en 2009 a fini par annulé ses nombreux concerts qui devaient avoir lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande. Au mois de septembre le gouvernement australien avait refusé de lui accorder un visa.

Le rappeur américain Chris Brown a estompé la tournée One Hell of a Nite qui devait être organisée en Australie et en Nouvelle-Zélande, d’après une annonce faite ce mercredi par son promoteur. Rappelons qu’en septembre, le gouvernement australien avait refusé de lui accorder un visa suite à sa condamnation pour avoir battu Rihanna.

«La tournée de Chris Brown en décembre 2015 en Australie et en Nouvelle-Zélande n’aura pas lieu», d’après l’annonce de la billetterie australienne Ticketek Australia sur sa page Facebook, nommant le promoteur du chanteur de R&B. «M. Brown et les promoteurs sont certains que la tournée aura lieu dans un avenir proche», poursuit Ticketek Australia. Chris Brown allait se produire à Perth, Melbourne, Sydney, Brisbane et Auckland.

«Mes erreurs doivent servir de signal d’alarme»

L’affaire avait été largement commentée par la presse en 2009 parlant de Chris Brown qui avait frappé et blessé au visage son ex-compagne Rihanna, qui ne s’était plus rendue aux Grammy Awards. Il avait écopé d’une peine de cinq ans de probation, qu’il devait suivre pendant un an, un programme de sensibilisation aux violences conjugales et à 180 jours de travaux d’intérêt général.

En même temps, le gouvernement australien, qui organisait en septembre, un événement portant sur lutte contre les violences conjugales, avait prévenu le chanteur contre une privation du visa à cause de son casier judiciaire.

C’est alors que Chris Brown avait annoncé qu’il profiterait de cette tournée pour sensibiliser l’opinion aux violences conjugales. «Mes erreurs doivent servir de signal d’alarme pour tout le monde», avait-il dit sur Twitter. «Je veux prouver au monde que les erreurs ne déterminent pas qui vous êtes».

John

About John

view all posts

Créateur du site, je me passionne pour le journaliste depuis tout jeune. Une bonne raison pour lancer un magazine généraliste non ? :) Au plaisir de vous lire !

You May Like This