Les constructions de logements neufs ont connu une progression continuelle de juillet à septembre en France avec une progression de 7,4% à 82.400 unités, comparé à la même période de l’année passée, selon les dires du ministère du logement.

Les permis de construire donnés pour les logements neufs ont connu une hausse de 17,3% à 119.300 au cours du premier trimestre, des chiffres meilleurs que ceux de l’année passée. Si l’on analyse en fonction des différents types de construction, les lancements de chantiers de logements simples ont connu une hausse de 7% à 76.900 unités, poussées par les logements collectifs.

En ce qui concerne les logements en résidence, la progression enregistrée est de l’ordre de13, 3% à 5.600 unités alors qu’il est connu pour être éphémère.

Sur l’exercice de l’année, les lancements de chantiers ont évolué de 8,1% pour se fixer à 367.000, au lieu de 363.500 le mois passé.

Concernant le nombre de permis de construire octroyés sur cette année, il se fixe à 432.300, au lieu de 417.800 comme ce fut le cas en août.

Une tendance qui montre que le marché de la construction bouge tout en sachant que le délai pour lancer un chantier individuel est de 4,7 mois.

En ce qui concerne le logement collectif, le délai est relativement plus court s’établissant à 8,1 mois. Dans les différentes régions on enregistre aussi une reprise de la construction de logements neufs sur une année avec la Bretagne où ce rebond a été fixé à +25,1% en Bretagne, l’Île-de-France enregistre une hausse de 21,9%, 24,3% dans le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Par contre, le petit marché de la Corse affiche continuellement une reprise impressionnante caractérisée par des mises en chantier en progression de 107,8% sur la période.

Emmanuelle Cosse, la ministre du logement et de l’habitat se félicite de cette reprise et des résultats au niveau de la construction. « Cette tendance nous amène à continuer à affermir encore notre action dans les mois à venir » a-t-elle indiqué. Il faut aussi dire que ces tendances sont encouragées par les taux de crédits positifs qui sont relativement bas en plus de cela vous avez les aides publiques.

John

A propos de John

Voir tout ses articles

Créateur du site, je me passionne pour le journaliste depuis tout jeune. Une bonne raison pour lancer un magazine généraliste non ? :) Au plaisir de vous lire !

Vous pourriez aimer